Prendre le temps de ne rien faire

On a parfois (voire souvent, voire tout le temps) l’impression d’être débordé ou le sentiment d’être surmené. D’après de nombreux chercheurs, de plus en plus de personnes ont ce sentiment de surmenage dans la vie professionnelle et privée. Pourquoi ce sentiment ? Comment faire pour ralentir le rythme ?

Pourquoi ce sentiment ?

On aime être occupé, on se sent ainsi exister, car avoir une vie bien remplie c’est une source de satisfaction, et donc on cherche à remplir notre emploi du temps. Même lorsque l’on n’a rien à faire, on est sur internet ou sur notre téléphone, on va écouter de la musique, lire un livre, etc. Même lorsqu’on attend le bus ou le métro, nos smartphones nous occupent. Autrefois, ces moments d’attente étaient des moments de repos naturels ; aujourd’hui on est pris dans un flot d’informations et de distractions. Et puis il y’a aussi toutes nos tâches quotidiennes ou hebdomadaires, on se dit qu’une fois qu’elles seront accomplies, on pourra enfin se consacrer au choses importantes de la vie, mais en fait il restera toujours d’autres tâches à accomplir !

Comment ralentir le rythme et prendre le temps de ne rien faire ?

  • Se consacrer qu’à une seule tâche à la fois, évitez le multi-tâches, être ainsi plus attentif à ce que l’on fait, être dans le moment présent. C’est un gain de temps et d’énergie mentale.
  • Réfléchir à ce qui nous importe vraiment. Définissez trois choses ou trois buts (professionnels et privés) pour lesquels vous avez envie de consacrer votre vie. Exemple : obtenir une promotion, apprendre une nouvelle compétence, profiter de ma famille, préserver ma santé, faire du bénévolat, passer du temps dans la nature, m’amuser avec mes amis, etc… Et consacrer 95% de votre temps à ces trois buts (méthode de Peter Bregman, Psychologie positve N°6).
  • Se promener en ne faisant rien d’autre que de se promener, pour profiter de l’instant présent.
  • Le soir, on éteint son téléphone, son ordinateur, sa télé, et on s’installe tranquillement dans un canapé, un fauteuil confortable, on ferme les yeux, on se détend, et on se concentre sur sa respiration.

Prendre le temps de ne rien faire, prendre le temps de se reposer, prendre le temps de vivre tout simplement !

Laisser un commentaire