La micro-ferme, le nouveau modèle agricole ?

A la fin d’un précédent article, je posais la question suivante : ces fermes qui utilisent les techniques d’agro-écologie et de permaculture sont-elles viables économiquement ? La réponse est OUI (logique pour un blog optimiste me direz-vous) !

Connaissez-vous l’association « Fermes d’avenir » ? Si ce n’est pas encore le cas je vous invite à la découvrir d’urgence (en plus leur site internet est beau et intéressant : http://www.fermesdavenir.org/). Leur objectif : promouvoir un nouveau modèle d’agriculture à travers des micro-fermes qui utilisent les techniques d’agro-écologie et de permaculture.

Mais une micro-ferme c’est quoi ? C’est une superficie d’environ 1 à 2 hectares (sachant qu’en moyenne c’est plutôt entre 9 et 70 hectares selon les cultures) et dont l’activité s’appuie sur la permaculture et agro-écologie (si ces termes vous semblent un peu barbares:  http://makemesmile-leblog.com/lagro-ecologie-ce-nest-pas-que-pour-les-bobos/).

Et cette activité est rentable ! Pourquoi ? Car les charges sont moins importantes : les accessoires -comme les serres par exemple- sont plus petits -parce que la surface est plus petite-, et les investissements moins nombreux (peu de mécanisation). Des chercheurs de l’INRA et d’AgroParisTech ont étudié la ferme biologique du Bec Hellouin et ont montré qu’avec cette micro-ferme, pour un travail hebdomadaire moyen annuel de 43h (jugé acceptable par les maraîchers), le revenu net mensuel du maraîcher serait entre 1337€ et 1571€, après avoir déduit notamment le coût d’un salarié payé à mi-temps au SMIC. (http://www.fermedubec.com/inra/Rapport-%C3%A9tude-2011-2015-Bec-Hellouin_30112015-2.pdf)

Laisser un commentaire