La finance responsable: deux exemples

La finance change. Elle se met désormais au service de l’économie, c’est une finance qui a du sens, responsable et innovante. Voici deux exemples concrets (parmi des milliers !) qui le montrent :

  • La renaissance d’une entreprise grâce au crowdfunding : la biscuiterie Jeannette

Cet exemple vous parle probablement déjà car largement médiatisé, à juste titre. En effet il s’agit d’un très bon exemple du financement participatif (« crowdfunding »). Ce financement participatif permet de collecter des fonds via des plateformes en ligne, chacun pouvant participer à hauteur du montant de son choix. Et c’est grâce à ce système de crowdfunding que la biscuiterie Jeannette a pu collecter 100 000€ permettant ainsi de sauver l’entreprise du dépôt de bilan. http://www.jeannette1850.com/fr/

  • Le sauvetage du cash des TPE-PME : la start-up Finexkap

Pour les TPE-PME, la trésorerie est le nerf de la guerre. Or lorsque celles-ci accordent à leur client un délai de paiement, elles peuvent avoir besoin du cash immédiatement pour fonctionner. Elles font alors appel à des sociétés d’affacturage classiques qui rachètent ces créances mais en prélevant un % élevé et en exigeant une caution personnelle de la part du chef d’entreprise. La start-up Finexkap propose un nouveau modéle de l’affacturage, une offre sans engagement (ni sur la durée, ni sur le volume), sans garantie, sans papier, sans recours, et sans les banques : le tout à partir de 2.49% du montant cédé. Une solution qui répond aux besoins de trésorerie permanant des TPE-PME, et quand on sait que les TPE-PME représentent 99% des entreprises françaises… c’est définitivement un bel exemple de la finance responsable ! https://www.finexkap.com/index.html

Laisser un commentaire