10 idées pour un sommeil de qualité

Près de la moitié des Français ne seraient pas satisfaits de leur sommeil. Voici quelques idées et conseils qui pourront vous rassurer et vous aider ainsi peut être à mieux dormir :

  1. Sachez qu’un sommeil réparateur n’est pas une question de quantité mais de qualité
  2. Lâchez prise et acceptez l’insomnie : le sommeil est un processus autonome du cerveau sur lequel nous n’avons aucune influence, c’est notre cerveau qui décide quand il a besoin de dormir, pas nous !
  3. Ce n’est pas grave de rester éveillé longtemps, le simple fait d’être tranquillement allongé aide le corps et l’esprit à récupérer
  4. Instituez un rituel de coucher (comme lire quelques pages d’un livre juste avant ou prendre une douche) pour persuader votre corps et votre cerveau que c’est la fin de la journée
  5. Ayez des horaires réguliers sans être trop strict
  6. Dîner tôt : idéalement il faudrait dîner trois heures avant d’aller au lit, car manger juste avant de se coucher augmente les taux de sucre et d’insuline dans le sang, et vous aurez donc plus de mal à vous endormir
  7. Fatiguez-vous : une simple promenade peut suffire, si votre corps est fatigué et prêt à s’endormir, votre cerveau suivra.
  8. Evitez la lumière naturelle qui stimule le cerveau et rend le sommeil plus difficile
  9. et la lumière des écrans (la lumière bleue stimule le cerveau et inhibe la production de mélatonine, l’hormone du sommeil)
  10. Essayez la pleine conscience au moment de vous endormir : ne vous focalisez pas sur vos pensées négatives ou sur la mauvaise journée que vous venez de passer, laissez défiler ces pensées sans vous y attarder dessus. Concentrez-vous, non pas sur le sommeil que vous n’arrivez pas à trouver, mais sur votre respiration et vos sensations au contact de la couette et du matelas.

BONNE NUIT !

Sources : « L’école du sommeil, mieux dormir ça s’apprend » (article d’Edwin Oden dans Psychologie positive) et « neufs façons de passer de bonnes nuits de sommeil » (article d’Anna Lambert dans Respire N°1)

Laisser un commentaire